Centres de Radiologie dans le 64-40
09 80 50 50 00 (Appel non surtaxé)

Qu’est-ce qu’une Hystérosonographie? CIBA 64 – 40

L’hystérosonographie est un examen d’échographie permettant l’étude des parois de l’utérus, de la cavité de l’utérus, et de la partie proximale des trompes utérines.

Il consiste à introduire, dans le col de l’utérus, un cathéter, servant à injecter du sérum physiologique, et à pratiquer l’échographie pendant l’injection du sérum physiologique.

Cet examen, actuellement très utilisé en gynécologie, a remplacé l’hystérographie dans beaucoup de ses indications.

L’examen doit être réalisé entre le 5ème et le 10ème jour du cycle. Il vous faudra vous procurer en pharmacie le cathéter à usage unique nécessaire (nos secrétaires vous informeront par téléphone des modalités pour vous le procurer).

Une échographie pelvienne 3D est réalisée en premier lieu, cela afin d’éliminer d’éventuelles contre-indications au geste.

C’est un examen indolore, sans risque allergique, mais qui reste contre-indiqué en cas de grossesse.

Comment se déroule une hystérosonographie ? CIBA 64 – 40

Elle se déroule en position allongée (veillez à avoir la vessie vide), comme pour une échographie classique. Le praticien commence par introduire un speculum puis une petite sonde, via le col de l’utérus, destinée à injecter le sérum physiologique. Ensuite, il introduit la sonde d’échographie endovaginale (dans le vagin) puis injecte un peu de sérum. Dans la plupart des cas, l’examen n’est pas douloureux. Mais certaines femmes peuvent ressentir des douleurs qui obligent à stopper l’injection de sérum physiologique et donc l’examen, ou bien être victimes d’une chute de tension. L’examen en lui-même dure entre 15 et 20 minutes. Avant l’examen, votre médecin peut vous prescrire un antalgique, à prendre environ 1 heure avant. Après l’examen, des petites douleurs semblables à des crampes menstruelles peuvent persister pendant quelques heures. Vous pouvez aussi constater des petits saignements tout à fait normaux (n’oubliez pas de prévoir un protège-slip après l’examen). En revanche, en cas de saignements plus importants, de pertes nauséabondes, de douleurs abdominales violentes et/ou de fièvre (plus de 38 °C), n’hésitez pas à consulter votre médecin rapidement car il peut s’agir d’une infection.

Articles associés